Imperial Cleaning

La revue des infos

Soit me condamner à une peine de mort sociale!

Articles récents

Un militaire français et le sionisme en France

En janvier , dans le contexte du bras de fer entre Dieudonné et les autorités françaises , Élie Semoun, fortement sollicité par les médias, décide d'intervenir exclusivement chez son ami Mouloud Achour dans l'émission Clique: On s'en foutait à l'époque de tout ça, maintenant c'est un problème pour tout le monde Dommage, moi j'aimais bien être Noir.

Évidemment je réprouve toutes ses idées nauséabondes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Élie et Dieudonné en garde à vue.

Installé dans l'Eure-et-Loir, le comique s'y est fait beaucoup d'ennemis. Cette fois c'est fini et bien fini avec Dieudonné. Certains évoquaient la reformation de notre duo, mais je dois vous dire que c'est clairement hors de question! C'est fini…, RTL , 17 juillet Dieudonné vu par ses ex-amis , L'Express , 30 décembre Humoriste français Duo comique français.

Espaces de noms Article Discussion. Mémoire courte, ou juste sélective? Eolas "Vous voyez que vous pouvez exprimer cette opinion sans qualifier les juifs de secte, d'escroquerie, en précisant que c'est la plus grave car la plus vieille de toutes. En France, jeu n'ai plus le droit de le dire! Peut-être que jeu le pense! Pour ça, jeu lui avais simplement demandé comment il s'appelait! On n'imagine pas combien il est simple de ne pas utiliser la "justice" sic pour installer une justice réelle!

J'aurais pu aussi demander à mon papa inconscient, que tu appelles le "droit", de le punir ce voyou qui dérange l'ordre public! T'es sérieux quand tu crois que Dieudonné a été puni pour ça? Ca n'aurait aucun rapport avec la blessure égotique des juifs qui l'ont poursuivi? Si j'appelle ça de l'hypocrisie, tu vas encore trouver ça abusif et fermé? Est-ce que faire du droit empêche à ce point de prendre du recul 5 minutes?

De toute façon, punir est une attitude immature qui ne solutionne rien! Oeil pour oeil nous rendra tous aveugle Jeu ne souhaite pas par là promouvoir la suppression idiote et globalement de toutes les lois, du jour au lendemain pour prévenir ce procès d'intention.

Simplement, nous serions bien inspirés de commencer à les réduire plutôt que les augmenter, les lois! La quantité des lois est proportionnelle au manque de responsabilités des citoyens et de leur besoin de parents psychologiques pour régler les situations de leurs vies! C'est dommage, car il y a des solutions qui, elles, fonctionnent! Elle passe par plus de conscience, pas plus de punitions!

A une heure ou la justice s'immisce de plus en plus dans ma vie privée, dans mon assiette, dans ma santé, dans l'information, sur internet, dans mes relations, dans ma famille, dans ma naissance, dans ma mort, dans la culture, et dans mes paroles, jeu trouve pertinent d'exprimer qu'il serait temps de commencer à prendre nos responsabilités au lieu de s'en remettre systématiquement, en adolescent, à l'autorité psychologique que la justice représente!

Si ton voisin te déteste, jeu t'assure que tu n'as pas besoin de la loi pour t'occuper de ça tout seul, comme un grand! Jeu respecte si tu préfères la "justice" sic! Et viens chanter, avec haine ou pas sous mon balcon, de toute évidence, tu seras surpris par mon action et pas réaction! Jeu suis tout sauf surpris!

Simplement, jeu prends mon droit à exprimer mon opinion, sereinement! Jeu n'ai pas besoin d'autre motivation que mon envie! Merci de ne pas continuer à m'inventer des idées ou des émotions.

Celles que jeu veux exprimer, jeu suis assez grand pour les exprimer moi-même! Défendre une idéologie dont la pratique n'a plus de rapport avec la théorie procède du même attachement égotique que lutter en bloc contre la même idéologie.

Mettre de la conscience dans nos pratiques actuelles de la justice me semble urgent! Quand il est légal qu'un gouvernement rende confidentiel défense un rapport qui prouve la nocivité d'un OGM sur la santé, ceci sur la simple demande du vendeur de l'OGM, ici Monsanto et qu'un citoyen n'a plus le droit d'exprimer qu'une religion est une escroquerie.

Quand un gouvernement empêche des candidats d'accéder à une élection prétendue démocratique et que jeu ne peux plus être libre de m'exprimer publiquement sans que la république développe une énergie folle de compétences et de logistiques pour s'enfoncer encore un peu plus dans une logique qui nous amène dans un mur économique et écologique. Ne doute pas que jeu respecte énormément et ton métier et ta façon personnelle de le mettre en oeuvre, sinon jeu n'interviendrais pas ici.

J'espère que tu recevras mon opinion sans opposition. Jeu veux simplement la poser à côté de la tienne! Il n'y a pas de juges ici, personne à convaincre d'un bien ou d'un mal! L'ouverture n'est-ce pas aussi simplement accepter un regard autre, d'un point de vue autre sur ce que tu racontes? Pourquoi devrait-il y a avoir un gagnant?

Jeu n'ai jamais exprimé moi que tu avais tort ou que tu te prenais pour plus intelligent que les autres! Cet exemple de Dieudonné est pour moi un cas de plus d'une justice qui m'est devenue ridicule et même dangereuse dans beaucoup de ses pratiques! Et la liste est longue! Pour autant, surtout ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain Je t'aide un peu, c'est le passage suivant: C'est donc uniquement du droit et pas de parti-pris de la part du Maître des lieux! Mon "On peut aussi se poser la question de la bonne foi de Dieudonné, ne serait-ce qu'en lisant le reste de l'interview sans même avoir besoin de se pencher sur le reste de son "oeuvre" " faisait référence à votre "Il semblerait que l'humoriste a été jugé par la Cour de Cassation pour l'ensemble de son oeuvre Je ne suis pas juriste.

Mais je pense avoir compris ce qu'Eolas dit. Qu'il le soit ou non, peu importe. Un animateur de télévision l'a appris à ses dépens, qui a été condamné pour injure raciale pour avoir imité Jean Marie Le Pen chantant "casser du noir" sur l'air d'une chanson de Patrick Bruel. Personne ne peut soupçonner cet animateur de racisme. Il n'en n'a pas moins été condamné. Eolas 21 Merci pour votre réaction. Je vous rejoins dès le début pour ne voir nul contribution à débat dans l'affirmation de Dieudonné -dépourvue de tout argument.

Par conséquent le mot "critique" que j'employais est, comme vous me le faites remarquer, inapproprié. Je précise trouver méprisable et insupportable l'attitude de Dieudonné. Cependant voir ces propos légalement condamnés comme "injure visant un groupe de personnes en raison de son origine" continue de me choquer: Pas d'un "groupe de personnes en raison de son origine", même si Dieudonné joue a dessein de l'ambivalence du mot Juif.

Parlant d'"escroquerie", c'est explicitement une foi qu'il attaque, pas une origine. Accessoirement, si le mot "escroquerie" peut effectivement être reçu comme une injure: C'est ainsi que je l'ai compris à la lecture. Je me rends compte, à vous lire, qu'on peut bien plus y voir une injure.

Il en était de même avec le mot "opium" -certes dans un cadre longuement argumenté. La malice peut être aux origines, elle peut être inconsciente La loi ne distingue pas selon que l'injure frappe une population, disons ethnique, ce que peut désigner le terme "juif", ou une religion.

Un juif athée n'est pas un contresens. Un musulman athée l'est. Juif désigne donc et une population il y a un peuple qui descend des mêmes ancêtres, malgré leur éparpillement et une religion. Les propos de Dieudonné visent la religion juive, il serait absurde de prétendre que les juifs n'existent pas. C'est donc cette religion qui est qualifiée d'escroquerie. Ces propos injurient tous les croyants de cette religion. Peu importe qu'il élargisse aussitôt ses propos à toutes les religions: Les propos visent à les injurier en particulier parmi l'injure générale trop générale quant à elle pour tomber sous le coup de la loi , en croyant même nécessaire d'ajouter "c'est la plus grave parce que c'est la première.

Dieudonné aurait dû dire: C'est un critère que je récuse pour diviser l'humanité. Ceux qui se réclament de telle ou telle religion n'ont aucune légitimité à mes yeux et doivent même être combattus pour les ferments de guerre et de violence qu'ils propagent". Là, ça passait sans problème. Mais pourquoi au milieu de cette déclaration lancer cette diatribe contre les juifs?

Et si ces propos ne correspondaient pas à sa pensée, pourquoi ne pas les désavouer et les rectifier? Je pense que les propos tenus correspondent à la pensée de l'auteur. A quoi ça sert, un blog, si on ne peut pas y insulter celui qui le tient?

Eolas 38 Bah, je ne voulais pas vous vexer, c'est juste que cet article provoque chez moi plus d'interrogations sur le fonctionnement de la procédure judiciaire que sur l'affaire Dieudonné elle-même. Comme vous et certains de vos commentateurs arrivent merveilleusement à éclaircir les méandres de la justice, je profitais de l'occasion pour poser la question. Eolas, Libéral, Américain, philosémite. Vous êtes mal barré, si j'en juge la prose dégoulinante de mauvaise foi des contempteurs de la Cour de cassation, et qui font de la liberté d'expression - la pauvre- le paravent de leurs préjugés nauséabonds qui se devinent dès les premières lignes.

Les préjugés sont tenaces, si ce n'est qu'aujourd'hui leurs auteurs n'ont même plus le courage de les énoncer clairement. Restons-en au droit pour déplorer que les critiques ne vous aient pas lu, lorsque vous rappelez -avec quel talent- que la Cour retient le délit d'injure visant un groupe de personnes au motif que Dieudonné a dit "Les juifs, c'est une escroquerie" "ça n'existe pas". Il n'est donc pas question de la critique d'une religion. Ami des Etats-Unis, volontiers.

Mais mon oiseau est le coq, pas l'aigle chauve. Je ne veux pas vous faire faire des heures sup gratuites Mais comme vous etes avocat vous pourriez sans doute, vous faire l'avocat Quel seraient vos arguments? Un peu d'aide pour ce devoir de philo? Ne dit t'on pas des religions qu'elles sont des sectes qui ont réussi? Prétendre qu'a partir du moment ou Dieu n'existe pas les religions sont des escroqueries doit t'il faire l'objet de " restriction nécessaire à la liberté d'expression dans une société démocratique" Je crois que les juges de fond n'avaient peut être pas si mal fait leur boulot La justice s'aventure ici sur des terrains philosophiques Enfin dernière remarque Blasphématoire: Sachant que c'est le sens de cette phrase qui est condamné: Cette phrase n'a alors aucun sens en français.

Que serait alors et sinon la seconde escroquerie? Cela en plus du contexte rend compte que Dieudonné critiquait la religion et pas le peuple ou les croyants. Il me semble, en tout cas, que Dieudonné devrait plutôt sortir gagnant que perdant de cette confrontation: Etre relaxé à 3 reprises sur le fond, et à 3 reprises renvoyé par la Cour de Cassation, çà ressemble à une absolution sur le fond , non? Encore plus si la dernière juridiction d'appel est forcée contre son propre avis?

L' "humoriste" pourra alors facilement arguer d'un acharnement judiciaire à son encontre - voire de l'infiltration de la Cour de Cassation par quelque lobby obscur? Loin de moi une telle idée, mais à sa place, je serais fort tenté par ce genre de provocation, la thèse du "complot" étant un des angles d'attaque les plus sournois et les plus efficaces qui soient - tout démenti venant alors renforcer l'argument et il ne manque jamais un imbécile pour démentir Pour présenter comme une victoire le fait que par deux fois les juges qui l'ont relaxé ont été retoqués par la cour de cassation, et invoquer à son profit trois décisions, toutes annulées, pour contrer la seule décision qui reste et qui le condamne, il faut avoir un certain aplomb.

Cela dit, s'agissant d'un humoriste, tout est possible. J'attends que vous réagissiez au post Le sens condamnable d'un extrait qui n'a pas de sens en français.

Si c'est demandé comme ça, oui, il va falloir attendre Et j'abime les revêtements de sols et tapis de ma tente dépliable en quelques secondes, pas de publicité on "The Blog" et bien que les larmes de rire ne soient qu'eau, sels, au principal Juste pour me coucher plus instruit Quand dans votre exemple vous dites "A qui est condamné à 40 ans pour meutre fait un pourvoi dans lequel il dit qu'il est innocent.

La cour de cassation rejettera cet argument Par contre, le code pénal prévoit 30 ans maxi pour meurtre, la cour cassera donc l'arrêt Le vendredi 23 février à Que serait alors et sinon la seconde et la troisième escroquerie?

Le propos n'est déjà pas français: Il y a donc un propos qui vise toute une population, les juifs, pour les qualifier de manière peu amène: Notez que quand les musulmans sont invoqués à la suite pour faire "critique des religions", la grammaire redevient respectée, et les formes aussi: Et ils ne sont pas encore une secte, une escroquerie. Les juifs, tous les juifs, par contre, selon l'auteur de ces propos, le sont, et depuis longtemps encore.

Vous voyez, il suffit de savoir lire. Eolas "Quelqu'un peut être plein de haine si bon lui semble. Lorsqu'un membre de la société ressent une haine envers un groupe qu'il généralise par illusion de son système de pensées arabes, juifs, gauchos, juges, politiciens, femmes, goyes, Mais pour l'instant, dans sa conscience moraliste et paternaliste, l'ordre public ne va rien faire vis à vis de la situation.

Il va punir la forme une autre illusion du système de pensées! En gigotant ainsi dans l'abstrait, l'ordre public laisse le concret s'envenimer jusqu'à ce qu'un jour, à moins qu'il n'est rencontré des êtres humains plus consciencieux et plus efficaces que l'ordre public, notre haineux, car il est bien le NOTRE, produit de la société, va peut-être en tuer un ou deux ou d'avantage, des membres du groupe qu'il déteste!

Et que fait l'ordre public? Pouvons-nous changer ces procédures infonctionnelles? Pouvons-nous cesser de regarder, d'entendre et de toucher aux travers d'idéologies? Cette question, jeu ne te l'adresse pas plus à toi, qu'à moi, et qu'à quiconque lira car tu n'es pas plus responsable que moi de cette situation. Que ce soit clair!

Aussi, merci d'avoir mis en ligne mon long message bien que, à priori, tu sois en désaccord avec. J'apprécie beaucoup cette éthique, de plus en plus rare. Sans doute un autre effet des frustrations et peurs construits par le respect de l'ordre public, plus enclin à refouler ses symptômes qu'à les regarder avec humanité!

Si l'eclairage juridique est intéressant,il ne faut pas oublier que ce Blog est aussi un Blog d'opinion et qu'il prône une certaine idée de la liberté d'expression: Refusant d'admettre que dans la phrase incriminée c'est la religion qui est visée mais se rejouissant ailleurs que l'on puisse la critiquer: Bref la cours de cassation a jugé le fond tout en proclamant qu'elle ne le faisait pas ce qui peut avoir comme conséquence que la CEDH s'en mele un jour La cour de cassation n'a pas jugé le fond.

Ne dites pas de sottises. Quant à l'insinuation que mes analyses seraient affectées par mes opinions, elle vous déshonore. J'ai laissé un petit commentaire pour faire part d'un point de vue certes original mais qui n'était insultant envers personne ni même spécialement mal écrit.

Il était là tout à l'heure, je m'étonne maintenant qu'il ait été effacé, et si vite!? J'imagine, du coup, à quel point ce qui reste de commentaires peut être représentatif des réactions réelles des internautes. Je n'ai supprimé aucun commentaire sous ce billet, merci de garder vos insinuations à deux balles pour vous.

Un étonné Votre commentaire est ici: Vous ne vous souvenez même pas ou vous l'avez mis? Vous avez du vachement bien lire les articles. Mais il n'y a pas de raison d'en déduire que je n'ai pas lu votre article.

Seulement que je ne l'ai pas relu! Non, j'en déduis juste que vous préférez m'accuser de censure plutôt que de penser que vous avez pu vous tromper. C'est révélateur, comme vous disiez. La "critique" que fait Dieudonné peut on réellement appeler cela critique alors qu'il n'y a aucun argument qui puisse ouvrir une discussion dans son discours porte donc sur "les juifs" et non sur "le judaïsme".

Dans l'autre article celui que vous citez d'Eolas, il apparait que ce qu'il défend est bien la liberté de parodier un symbole biblique et non d'injurier un groupe de personne en raison de sa religion. La loi ne condamne pas la parodie d'un symbole biblique si cela n'a pas pour but de faire injure à un groupe de personne en raison de sa religion.

La différence peut être mince mais existe quoi que vous en disiez. J'ai plutôt l'impression que ce blog ne prône rien si ce n'est le respect de la loi telle qu'elle est Se référer aux autres commentaires pour plus de précisions.

Parce que sans doute irréfléchis, en réponse a une question de journaliste, les propos de Dieudonné n'ont pas la même cohérence que si il s'agissait d'un écrit. Eolas dit "Il y a donc un propos qui vise toute une population, les juifs, pour les qualifier de manière peu amène: En évitant de lire plus loin "parce que c'est la Première" des religions.

Le mot manque assurément mais de là à s'engoufrer dans cette brèche et d'y aller de son procés d'intention Certains musulmans prennent la même voie en ranimant des concepts comme "la guerre sainte" "Certains, pas tous. Il n'en demeure pas moins que la pensée de Dieudonné est brouillonne et que lui même et son avocat ont eu l'occasion de la clarifier devant les juges de fond. Par ailleurs en ajoutant "Vous voyez, il suffit de savoir lire" vous contester le commentaire de texte fait par les juges de fond lors de sa dernière relaxe Un esprit malin pourrait croire que vous sous entendiez qui sont analphabètes Et oui on peut criminaliser tous les propos Eolas a dit "La cour de cassation n'a pas jugé le fond.

A partir du moment ou la cours cite le texte c'est qu'elle en a fait une analyse minimum. Et constater que les mots Juifs, secte, escroquerie rentrait dans le cadre de poursuites c'est déjà aborder le fond J'ai l'impression qu'en fait, vous reprochez à la cour de cassation d'avoir jugé.

Si elle ne peut pas dire si tels ou tels propos sont ou non une injure au sens de la loi, à quoi sert-elle selon vous?

D'ailleurs Dieudonné ne prononce meme pas le mot religion Dieudonné n'est jamais revenu sur ses propos. Il n'a jamais dit: Il n'a jamais dit que ses propos avaient été mal retranscris. Il n'a pas attaqué Lyon Capitale ou demandé un droit de modification ou quoi que ce soit de ce genre.

En quelque sorte il a joué quitte ou double. C'est la cours de cassation qui casse la décision des juges de fond et non Eolas. L'esprit malin, c'est vous? Parce qu'Eolas n'a pas dit que les juges sont analphabètes. La cours de cassation a jugé le droit. Il y a un article de loi. Il y a des propos. Est-ce que les propos entrent dans le cadre de l'article de loi?

La cours de cassation répond. Et ici elle répond oui. Appelez cela le fond si vous voulez. Mais si vous opposez ce fond à la forme en sous entendant que la cours de cassation est sortie de son rôle, vous faites une manipulation.

Non la cours de cassation n'est pas sortie de son rôle. Si votre propos vise à montrer qu'elle l'a fait, c'est que vous manipulez.

Ceci a été expliqué longuement dans cet article d'Eolas. Sartorius Je sais que vous menez un combat a travers le web quasi mystique contre Dieudonné: Auteur d'un blog anti Dieudonné, sur l'article wikipedia de Dieudonné, sur le fil Dieudonné d'arret sur image, sur les blogs Vinz,Eolas, En réalité dans un monologue constant qui consiste à ne jamais tenir compte des arguments avancés.

Bref une sorte d'illuminé de la "Cause". Dommage qu'Eolas n'envoie jamais de pic de ce côté là Il me faudrait pour cela soulever des montagnes. Qualifier une population d'escroquerie ne sacrifie pas que la grammaire, ça n'a pas de sens en français. La qualifier d'escrocs aurait eu un sens mais ce n'est pas le propos.

Car vous ne m'avez pas expliqué quelle seraient alors la seconde et la troisième escroquerie si dans l'extrait condamnable -a priori-: Je vous prie si vous le voulez bien, et sachant que vous devez maîtriser la langue française pour comprendre les lois et les utiliser dans votre travail, ce que sont la deuxième et la troisième escroquerie.

C'est une des plus graves [escroqueries] parce que c'est la première [escroquerie]. Le sens est clair. Pour le surplus, je ne suis pas porte-parole de Dieudonné. Je ne sais pas quoi vous dire. Vous venez sur ce blog, et votre premier réflexe est d'attaquer l'intégrité d'Eolas. On prend quand même le temps de vous répondre, en vous donnant des arguments, et vous n'en tenez pas compte. Et là vous vous mettez à m'accuser moi Que vous répondre de plus?

Non, mais il paraît qu'il faut que j'envoie des pics Le samedi 24 février à C'est clair, il n'y a pas eu de "les juifs 2" ou "les juifs 3" car "l'escroquerie" se rapporte à "les juifs" vu qu'il y a une virgule qui ne vous a pas échappé dans l'extrait a priori condamnable. Donc pour vous êtes vous avocat? Je ne l'espère pas pour vos éventuels clients qualifier un groupe d'individus d'escroquerie à un sens en français: L'éventuelle condamnation repose sur le sens de cet extrait et je répète qu'en français et en considérant que ce serait d'un groupe d'individus et non d'une religion dont Dieudonné parlait, cet extrait n'en a aucun.

Encourageriez vous Dieudonné a porter plainte pour faire valoir le préjudice qu'il a subi depuis 5 ans suite au fait que les grands médias, certains politiques et certains intellectuels ont baffoué sa présomption d'innocence? Et n'est ce pas une circonsance qui explique en partie le fait que son propos se soit par la suite et en partie radicalisé? Je ne l'espère pas pour vos éventuels clients". Je ne pense pas que se cacher derrière sa propre ignorance pour tenter d'injurier impunément puisse être accepté devant un tribunal.

Quelles sont les autres? Pourquoi ne l'a-t-il pas précisé? On s'en fout, tant pis pour lui Dieudonné s'exprime mal car dans son esprit les choses ne sont peut-être pas bien claires.

Ca n'est pas une raison suffisante pour le disculper. Se cacher derrière son ignorance pour injurier Non, dommage, c'était bien tenté, mais ca ne passe pas. C'est plutôt de la mauvaise foi. Allons allons PolEtTique, j'ai déjà répondu à la deuxième partie de votre PS sur le forum d'arrêt sur images. Comme d'ailleurs à tout ce que vous répétez ici Ah mais bien sur ca n'est pas vous qui posiez la question, vous n'avez donc surement pas lu Pour la première partie du PS: Dieudonné fait ce qu'il veut.

Qu'il porte plainte si ca lui chante. Vous faites une attaque personnelle envers Eolas. Je vous fais donc la même remarque qu'au wikinaute Don't feed the troll. Ce monsieur ne devrait plus nous ennuyer.

Un peu deçu par votre pique sur le pic. Dire que je venais de vous écouter, interrogé par Daniel S. Pas de piques donc Il est vrai que l'on vous retrouve aussi sur wikipedia et les blogs dont j'ai cité le nom défendre les mêmes idées.. D'ailleurs j'ai retrouvé un article fort intéressant ici: Qui pose cette question: Et de savoir si le Juif existait vraiment". On retrouve dans le reste du texte les mêmes interrogations qui rejoint celles de Dieudonné Pour moi Juif cela n'existe pas Personne n'est juif ou alors tout le monde Mais au portrait que fait "Le 21 février, Daniel Glazman": Pour moi Juif, c'est Et c'est tant mieux Je n'ai vu personne faire référence à l'affaire Houellebecq et son "La religion la plus con, c'est quand même l'islam.

Que quelqu'un notifie l'Académie Française, la rhétorique est sur le point de tomber dans le domaine pénal! Si Dieudonné avait dit: C'est exactement mon propos amusé: On peut donc s'exprimer de manière insultante envers une religion, mais pas par une figure de rhétorique. Si on le fait, on tombe sous le coup de la suspicion, du procès d'intention, et semble-t-il, sous celui de la loi. Nous sommes donc d'accord, la rhétorique vient de tomber dans le domaine pénal!

Avouez qu'il y a de quoi rire! QUi a dit qu'une métonymie était nécessairement innocente? Protagoras a démontré que la rhétorique était une arme. Où sont les défenseurs de la liberté d'expression qui ont squatté les plateaux télé pendant l'affaire des caricatures et de Rédekert Deux poids deux mesures Une personne qui écrit des choses non sensées se disqualifie d'elle-même, ou suscite l'inattention désabusée des autres lecteurs.

Ceci dit, c'est votre blogue et vous êtes libre d'en faire ce que vous voulez. Elle est belle la liberté d'expression surtout quand il s'agit Bon, d'accord,[Suite du troll censuré]. En fait, il s'agit d'économiser le temps de mes lecteurs qui ne viennent pas ici pour lire vos délires paranoiaques ni vos attaques personnelles à mon égard. Personne, mais on est alors dans le procès d'intention: Le dimanche 25 février à En effet, puisque par trois fois dans cette affaire, la justice s'était prononcée "en faveur" de Dieudonné.

On frôle presque un acharnement de la part d'une Cour de Cassation qui ne semble pas apprécier que sa jurisprudence soit remise en cause, deux fois de suite, par la Cour d'appel de Paris.

L'affirmation d'une décision "politique" est purement gratuite. D'ailleurs, vous vous dispensez de tenter de l'argumenter, et je vous en remercie, ça nous épargne bien des élucubrations oiseuses. Sinon, oui, la cour de cassation n'apprécie pas que sa jurisprudence soit remise en cause par les juges du fond.

Parce que la loi lui donne pour fonction d'unifier l'interprétation de la loi et lui donne le pouvoir d'annuler les décisions qui ne respectent pas son interprétation.

Bref vous vous scandalisez du fonctionnement normal de la cour de cassation. Je n'ai pas l'impression que le soutien apporté à Redeker ait porté sur ses propos qui ont largement été critiqués mais était plutôt un soutien envers une personne menacée.

En tout cas je n'ai jamais soutenu Robert Redeker. Quant à l'affaire des caricatures, il s'agit de caricatures d'une personne "Muhammed" est écrit à côté de chacun des dessins je crois et non envers le groupe de personnes "musulmans" il me semble.

Et pour la caricature de la une de Charlie Hebdo, le message "Mahomet débordé par les intégristes" est clair et ne s'adresse toujours pas aux musulmans. Mais n'est-ce pas là un deux poids deux mesures que de traiter Robert Redeker d'islamophobe il n'a pas été condamné n'est-ce pas?

N'est-ce pas un deux poids deux mesures que de réclamer de ne pas parler de Dieudonné avant la fin des procès et dans le même temps ne pas attendre la fin du procès de Philippe Val? Bref, j'ai toujours trouvé que les dénonciateurs du "deux poids deux mesures" expression stupide s'il en est pratiquaient eux mêmes allègrement ce même "deux poids deux mesures". Rien ne laisse penser que la cours de cassation a pris une décision politique. C'est une accusation grave que vous faites là Je ne vois pas en quoi les trois relaxes de Dieudonné sont un argument en faveur d'une décision "politique" de la cours de cassation.

Bien sur je conçois que ça vous arrange de faire passer Dieudonné pour une victime d'un méchant complot politique. C'est une méthode fédératrice qui a fait ses preuves. Acharnement de la cours de cassation? A partir du moment ou c'est un recours légal, je ne vois pas pourquoi parler d'acharnement. De plus vous vous trompez, la cours d'appel de Paris n'a pas remis en cause 2 fois le jugement de la cours de cassation.

C'est la cours de cassation qui a remis deux fois en cause le jugement de la cours d'appel de Paris. Ca ne vous plait pas, c'est concevable. Je m'étonne quand même de ce que les pro-dieudo se permettent de contester une décision de justice, alors qu'ils ont toujours mis en avant l'intégrité de la justice quand elle relaxait Dieudonné. Dieudonné a dit plusieurs fois faire confiance à la justice et bla et bla et blabla.

La confiance variable en somme. Le "deux poids deux mesures" de celui qui le dénonce. Ou alors on pourrait dire que les 3 relaxes de Dieudonné sont le fait de juges pro-dieudo. La cours de cassation plus haute juridiction de l'ordre judiciaire de France a cassé deux fois ces relaxes.

Il s'agirait bien entendu d'une accusation grave et surtout d'une accusation ne se fondant sur rien. Marre de faire du gardiennage de gens fort discourtois quand on n'est pas d'accord avec eux.

Mes logiciels, comme mes clients, sont libres. Ce blog est délibéré sous Firefox et promulgué par Dotclear. Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du maître de ces lieux. Toute reproduction hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Journal d'un avocat Instantanés de la justice et du droit. Dieudonné a-t-il été condamné pour injure raciale? Lien permanent C'est la question qu'on peut se poser à lire les compte-rendus contradictoires ici et là. Qui a raison, qui a tort? Sur ce coup là, tout le monde. Libération commençait bien, son titre était correct, et patatra, le lancement est inexact: La Cour de cassation a estimé vendredi que l'humoriste s'était rendu coupable d'injure raciale.

Revenons en à notre humoriste pas très drôle sur ce coup là. Notes [ 1 ] Terme qui vient du droit romain, où les jugement étaient gravées sur des tablettes d'argile, qui étaient brisées quand le jugement était annulé.

Elle dit qu'un cour d'appel dans ce cas doit le faire 5. C'est une des plus graves parce que c'est la première" relevait d'un débat théorique sur l'influence des religions et ne constituent pas une attaque dirigée contre la communauté juive en tant que communauté humaine alors que ce propos ne relève pas de la libre critique du fait religieux, participant d'un débat d'intérêt général mais constitue une injure visant un groupe de personnes en raison de son origine, dont la répression est une restriction nécessaire à la liberté d'expression dans une société démocratique" Eolas Merci pour votre blog si instructif et pertinent Loop fidèle lectrice et ex consoeur Tout comme "les races".

Ainsi, une justice qui décrète que "les juifs" adressent bien une race ou une origine, est un jugement raciste! Elle pose la base du racisme en faisant de certains humains des humains différents des autres uniquement par leur religion ce qui est encore plus inepte que les distinguer par leur forme physique! Si jeu me convertis au judaïsme demain, jeu change d'origine et de race?

Darwin va adorer, Il faut revoir la théorie de l'évolution alors! Il faut vraiment se perdre dans la forme et oublier le fond pour ne pas le lire! Un discours qui exprime "Juifs et musulmans pour moi, ça n'existe pas. Et ça ne fonctionne pas, à part pour l'égo qui ainsi se valorise en se pensant meilleur que les autres, une autre source d'intolérance! Et surtout, la loi, c'est un concept, elle ne combat rien du tout!

Ce sont les humains qui combattent ou pas! Bref, tout ceci se perd en "nominalisation" www. Mais lorsque la loi oublie que ce sont des êtres humains qu'elle juge, elle devient folle! Adresser les mots en prétendant adresser la haine, c'est comme manger une soupe en léchant la marmite! D'aucun dirait que c'est idiot!

Mes excuses si le vocabulaire est blessant. Mon intention n'est pas de heurter, elle est d'être direct et sincère! Je me demande si ça lui va bien: Duhamel pas rancunier sur France Culture ce matin

Niveau d'alerte